Actualités

Dates Rentrée session 2020-2021
Dates Rentrée session 2020-2021
>> Lire la suite
Porte Ouverte Online
Porte Ouverte Online
>> Lire la suite
Toutes les actualités

Video

Qui sommes-nous ?

En savoir plus
Menu

Le rôle clé des fascias

Le squelette osseux ne serait rien sans un squelette fibreux qui lui donne ses formes, le stabilise et lui permet de se mettre en mouvement. Ce deuxième squelette, fibreux, appelé « fascia » enveloppe et cloisonne l’ensemble de nos structures osseuses, musculaires, viscérales, sans discontinuité de la tête aux pieds. Composé de tissus conjonctifs denses ou lâches, richement vascularisés et innervés, il est le support des échanges et des informations.

L’existence des fascias est connue depuis très longtemps, ils font aujourd’hui l’objet de recherches scientifiques qui permettent de mieux comprendre les mécanismes produits lors de leur sollicitation. Grâce à sa structure en toile d’araignée qui enlace au plus profond les structures musculaires et viscérales, il permet de capter l’information sensorielle du système somesthésique au plus près des structures mises en jeu dans les différentes fonctions du corps permettant de percevoir en surface, au niveau de la peau, des perturbations inscrites dans les tissus les plus profonds et souvent à distance d’une zone symptomatique (une expérience allemande a démontré qu’en étirant la chaine postérieure des membres inférieurs, le sujet gagnait de l’amplitude en flexion lombaire)

Les gouttières fibreuses qu’ils créent sont le lieu de passage à la fois des vaisseaux, des nerfs et du système méridien utilisé en Médecine chinoise. Ils sont un lieu d’échange et une voie informationnelle importante. Les fascias représentent en Biokinergie une véritable interface entre la correction des structures myo-fasciales, ostéo-articulaires, viscérales et les actions de la Médecine chinoise.