Actualités

CURSUS 2018-2019 : dernière possibilité d'inscription
CURSUS 2018-2019 : dernière possibilité d'inscription
>> Lire la suite
La presse en parle : Journal féminin
La presse en parle : Journal féminin "Prima"
>> Lire la suite
Toutes les actualités

Video

Qui sommes-nous ?

En savoir plus
Menu

Une pratique en trois dimensions

La Biokinergie permet au praticien de conjuguer des actions qui nécessitaient jusqu’ici le recours à des thérapeutiques différentes. Elle associe dans une même approche la libération des blocages articulaires, la levée des tensions myo-conjonctives et la stimulation des points d’acupuncture et des points réflexes pour libérer simultanément toutes les entraves au bon fonctionnement de l’organisme.

La libération des os et des organes

On désigne par blocages articulaires les restrictions qui affectent la mobilité des surfaces articulaires entre elles. Elles sont générées par la tension exagérée d’un des haubans de l’articulation : muscles, ligaments, capsules, mettant en jeu tout un système d'arcs réflexes et de désordres informationnels. Ces blocages altèrent directement le fonctionnement de l’appareil locomoteur puis secondairement le fonctionnement des organes par l’irritation ou la compression des voies circulatoires et nerveuses qu'ils peuvent engendrer.

Par la stimulation des points d’enroulement présents au niveau des tissus concernés, associée à des mobilisations correctrices appropriées des structures osseuses et musculaires, le praticien restaure la mobilité ostéo-articulaire. Le même processus est utilisé pour libérer les tensions du système viscéral, du crâne et du système manducateur.

C’est l’action biomécanique de la Biokinergie.

 

L'harmonisation des chaînes musculaires

En agissant sur des zones stratégiques : les points neuro-aponévrotiques, en relation avec les récepteurs nerveux des muscles, des tendons et des ligaments, le thérapeute réharmonise les fascias et les chaînes musculaires qui verrouillent l’organisme à différents endroits.  Les fascias, riches en neuro-récepteurs ont des fonctions de coordination motrice importantes et participent à l’unité biomécanique du corps. Ils nous permettent également d'établir un lien entre les désordres viscéraux et ostéo musculaires, tout en remplissant des fonctions circulatoires et biologiques importantes.


C’est l’action myo-fasciale de la Biokinergie.

 

La stimulation des points cutanés

En stimulant les points d’émergence cutanés des méridiens, le Biokinergiste atteint une troisième dimension purement informationnelle (réflexe) en lien avec le système des méridiens et les lois de la médecine chinoise. Elle a pour objectif de restaurer l'équilibre qui sous tend nos activités physique, biologique et psychique en rétablissant les échanges nerveux, circulatoires et métaboliques.
Le même procédé est appliqué sur les zones de réflexologie.

C’est l’action énergétique chinoise de la Biokinergie.